18.1.08

En parler...


ou pas ?

Papy 82 ans, est bien malade. (lire un Clin d'oeil==> ICI)
Je traine cette nouvelle depuis mardi soir. Je l'ai envoyé faire une radio des poumons, le diagnostic est tombé.
A cet age évidement, on peut dire qu'il a bien vécu...oui mais...non.

J'ai perdu ma grand-mère qui m'a élevée il y a à peine 4 ans, et mon père la même année: de la même saletée de maladie.
Papy est le dernier de mes ascendants cher à mon coeur. J'aimerai bien le garder encore un peu...le temps de m'habituer...

Je m'enivre de tas de choses créatives pour ne pas penser, mais j'en reviens toujours à cogiter. Ecrire ces quelques lignes m'aidera ...peut-être...

Pour paraphraser un auteur lu récement je dirai que -j'ai des semelles de plomb- tout à coup.

13 commentaires:

dan a dit…

Est-ce que l'on peut dire qu'après un certain âge, la maladie n'évolue pas très vite, ce n'est pas vraiment une consolation, je sais...
Bon courage, gentille Souricette.

cherlyly a dit…

Enivre toi ma belle... Les êtres chers, nous les gardons dans notre coeur quoi qu'il arrive... même si la rooue tourne, comment pourrions-nous nous "habituer" à les perdre...
Courage à toi et à ton papy salade.

Loïs de Murphy a dit…

Prends soin de toi et de ton papy...

misstitch a dit…

La vie de ceux qu'on aime, quelle qu'en soit la durée est toujours bien trop courte. Fais que ces derniers instants soient intenses pour les garder à tout jamais dans ton coeur.
Biz

seblorcel a dit…

Bon courage Souricette, je suis passée par là ce sont des moments difficiles dont on sort différent. Plein de bisous pour toi et ton papy.

charnatof a dit…

profite de tous les instants présents avec Papy salade...
Bon courage
Nathalie

Attila a dit…

Plein de bizzz pour toi, je sais que c'est dur. Il me reste ma grand mère qui a 85 ans donc je comprends.
Avec toute mon affection

Marie-Anne a dit…

Je ne sais pas si on s'habitue jamais à la perte de nos êtres chers, on apprend plutôt à vivre avec notre douleur...profites à fond de chaque instant que tu passes avec lui.
Je pense à toi.

misu a dit…

Je n'ai plus de papy depuis mes 15 ans, il me manque encore aujourd'hui.
Profites de ces instants précieux. bon courage et gros bisous de soutien

vero68 a dit…

Je suis de tout coeur avec toi.

moulinette7 a dit…

je te comprend chez moi c'est la maladie de parkinson depuis 2 ans et j'ai dur à le voir diminuer ainsi!
courage et profites bien de sa présence...ce sont des "mémoires " qui s'éteignes...

vero21 a dit…

c'est dure de les voir vieillir et partir...
moi, mon grand mère est Alzheimer et le voir nous oublier petit à petit c'est difficile surtout que j'habite loin et que je vois l'évolution à chaque fois....

je t'envoie plein de courage.

véro21
http://onsemotiveencore.over-blog.com/

jacotte a dit…

Prends soin de toi et profites de papy ...
Plein de gros bisous, je comprends tes semelles de plomb